Sécurité Routière - ASSR 2

Sécurité routière - ASSR 2

Organisation des épreuves :

L’épreuve se déroulera au lycée Polyvalent Anatole France de Colombes, dans des conditions d’examen (silence, élèves séparés, matériel interdit et placé à l’avant, feuille d’émargement...).

Chaque épreuve, d’une durée d’environ 20 minutes, est passée collectivement à partir d’une projection vidéo des questionnaires. Ces questions portent essentiellement sur le Code de la route et sur des situations de conduite.
A la suite de l’épreuve, une correction est proposée aux élèves.

En cas de note inférieure à 10/20, l’élève peut passer l’unique épreuve de rattrapage avant la fin de l’année scolaire.

Les dates à retenir :

- Épreuve d’entraînement (facultative) :

Mercredi 18 mai 2016
Convocation de 13h30 à 15h dans la salle de réunion du lycée.

- Épreuve :

Mardi 24 mai 2016
Convocation à 8h00 en salle de réunion

- Épreuve de rattrapage :

Jeudi 26 Mai 2016
Convocation à 8h00 en salle de réunion.

Comment s’entraîner ??

Comme cela vous a été indiqué lors des passage dans les classes, ainsi que lors de la remise de votre convocation, un entraînement régulier vous permettra d’obtenir votre Attestation de Sécurité Routière avec une plus grande aisance.

Un lien utile pour s’entraîner du lycée comme de chez vous :

http://preparer-assr.education-securite-routiere.fr/

Pourquoi faire de l’Éducation à la sécurité routière ?

L’Education à la sécurité routière permet d’aborder les notions de risque, de prévention et vie en société : tous les élèves et les adultes partagent le même espace de circulation et font face à des situations à risques. Le partage de l’espace implique des relations aux autres et des tensions. Le civisme (respect de la loi) et la civilité (respect des autres) sont des notions essentielles pour permettre de partager cet espace. L’étude de la sécurité routière permet d’aborder ces notions globales.

La mobilité est nécessaire pour venir et repartir de l’établissement, pour profiter de loisirs, pour vivre quotidiennement, pour se déplacer sur le lieu d’un stage ou d’un examen, pour se présenter à un employeur... La sécurité routière a des implications sociales et quotidiennes.

La mobilité implique également de prévoir son trajet, de s’adapter aux conditions climatiques ou aux exigences du lieu de destination. Un apprentissage raisonné, récurrent et réalisé le plus tôt possible, permet d’agir sur sa sécurité, celle des autres, sur sa santé et sur l’environnement (choix des modes de déplacement ou du type de véhicule). L’éducation à la sécurité routière implique une réflexion sur la notion de « mobilité citoyenne ».